Projet

Share by Bike

une expérience humaine exceptionnelle de partage sur un trajet de plus de 15 000km à vélo vers l’Amérique centrale pendant plusieurs années pour contribuer à des projets sociaux/environnementaux et promouvoir les changements sociétaux. Ces changements fait par des millions de personnes pour construire une société plus juste et mettre en place des systèmes plus résilients, plus respectueux de l’humain et de la nature.

Carte

Je partage avec vous ces actions d’un monde qui change à travers des courtes histoires, photos et vidéos sur la page journal ainsi que sur les réseaux sociaux (liens en bas de page).

Des cinés, débats, conférences, ateliers sont fait dans des lieux publics, des écoles et universités pour partager avec des personnes de tout âge ces changements de sociétés et cette incroyable expérience (contactez moi par email si vous souhaitez créer un échange) (photos).

Comment ?

Mon parcours se fait en fonction du réseau des villes en transition et de réseaux de travail communautaire tels que HelpX, Workaway, IdealistWoofing, etc. Je contacte aussi directement les associations et autres initiatives. Je travail notamment dans le domaine de l’énergie, l’environnement, la communication, l’agriculture, l’éducation.

Je suis avec un vélo aventure (exemple) qui sont résistant et prêt à faire des milliers de kilomètres avec des sacs (même ceux de secondes main). je suis autonome en électricité pour mes appareils électroniques (informations). J’ai avec moi tout ce qui est nécessaire pour une autonomie la plus complète; tente, sac de couchage, filtre à eau, outils, pièces de rechange standard, … (materiel); seul la nourriture est achetée ainsi que des pièces en cas de problèmes ou usures (informations). Mais afin de pouvoir partager plus avec les populations locales, j’utilise principalement des réseaux tels que campinmygarden, couchsurfing, housecarers, warmshowers (photos). De plus, j’essaye de réduire au maximum mes impacts négative sur la planète, être zéro déchets, avoir une vie minimaliste en terme matériel, réduire ma consommation d’énergies non renouvelable, etc

Pourquoi ?

A vélo, c’est le meilleur compromis selon moi parmi tout les moyens de transports possible. Plus rapide qu’à pied, avec peu de contraintes techniques et contrairement aux autres moyens (moteurs) ça permet de vivre son voyage, utiliser ses sens et percevoir son environnement. Pour plus d’informations sur la question, je vous invite à découvrir les principes du slow travel.

« Les moyens de transports trop rapides sont aliénants et illusoires » [Ivan Illich]

Une envie viscérale de vivre plus librement, autrement que dans l’individualisme. Faire ma part tout en découvrant la beauté du reste du monde avec toute sa richesse naturelle et humaine. C’est aussi l’envie de partager cette aventure et le fait incontestable que nous avons tous une responsabilité, que nous devons chacun agir à notre échelle. Enfin, c’est un combat contre le dogme de la croissance infinie, les idées reçues, la désinformation, la recherche de confort et de consommation sans considérer tout ce dont nous faisons partie, la nature et l’humain.

Ce projet vient du constat que nous sommes dans une société instable, complètement dépendante des énergies fossiles. Nous sommes nombreux à nous sentir impuissants dans ce modèle fragile responsable de tant d’injustices et de désastres sociaux et environnementaux. Pourtant de nombreuses alternatives existent et des milliers de personnes y travaillent.

Notamment grâce au développement de l’internet, une nouvelle société de connaissance et de partage est née !

Comme dit Pablo Servigne dans son livre et sa conférence : Soit nous anticipons et nous agissons maintenant, soit nous attendons d’être face à de plus grands problèmes. Le premier pas indispensable à faire, est de nous changer nous-mêmes!

« Soyons le changement que nous voulons voir dans le monde » [Gandhi]

Le réseau international des villes en transition

tt-header

On peut retrouver dans ces villes, des initiatives telles que des monnaies complémentaires, des échanges de services, des lieux de réparations, des jardins partagés, des groupes d’achats communs, des donneries, des bibliothèques de graines ainsi que des dizaines d’autres projets…

La carte reprenant les villes en transition à travers le monde influencera mon parcours.

Regardez, il y a probablement une ville en transition près de chez vous, sinon les informations sont disponible pour vous aider à la créer…

www.transitionnetwork.org

La permaculture (philosophie)

fleur-permaculture-complete-couleur

C’est une façon de développer avec respect et considération pour l’interconnexion qui existe avec les autres systèmes. Observer, comprendre, reproduire. Une vision holistique pour prendre soin des humains, de la nature et partager ce que nous avons.

En savoir plus

2015 - Share by Bike ~ With Reaklab